Nos matières eco-friendly

Nous n’utilisons aucune matière animale pour fabriquer nos produits. Par engagement éthique, pour les animaux, mais aussi pour l’environnement. Nous utilisons donc des matières eco-friendly.

Comment remplacer le cuir ?

Pour remplacer le cuir, les grandes marques utilisent souvent du PVC (PolyChlorure de Vinyle). Or l’impact environnemental de ce choix est négatif. En effet, et bien qu’il soit composé à plus de 50% de sel minéral, la production du PVC dégage du chlore, toxique, et libère des dioxines. De plus, on y ajoute souvent des plastifiants, parmi lesquels il y a des phtalates dont certains sont nocifs.
Pourquoi l’utiliser pour faire des sacs vegan quand en plus on sait que le PVC a une forte odeur de plastique ?!

L’autre solution, consiste à remplacer le cuir par du PU (Polyuréthane). Si la fabrication de celui-ci n’est pas encore parfaite, elle est néanmoins largement moins néfaste que celle du PVC. Tout d’abord, il ne contient pas de chlore. Ensuite, il ne sent pas. Fini les odeurs de plastique à plein nez!
C’est donc la solution que nous avons choisi pour nos trousses Diana et sacs Cassie. D’autant plus que la matière que nous avons choisie est une microfibres, qui contient majoritairement du coton (55%) et que le PU n’est présent qu’à 45%.

Et si on allait plus loin ?

Notre conscience environnementale nous pousse à chercher toujours plus loin!

Pour la microfibres que nous avons choisie, nous avons conscience de l’impact mitigé du coton sur l’environnement. Nous cherchons donc à la remplacer par une matière faite à partir d’épluchures de pommes recyclées !

Parmi les matières eco-friendly, notre préférée c’est le Piñatex®, cette fameuse matière faite à partir de fibres de feuilles d’ananas recyclées. Si la matière vient des Philippines, l’impact de cette distance est complètement compensé. En effet, sa fabrication est dérivée de la production des fruits d’ananas et ne nécessite donc aucune ressource environnementale complémentaire. De plus, la production est faite en circuit fermé : les résidus de biomasse sont utilisés comme fertilisant naturel. Enfin, la maille non tissée est biodégradable.
Nous sommes fières d’avoir été parmi les premières marques européennes (et la première en France!) à l’utiliser.

Découvrez comment est fait le Piñatex®

Vous vous demandez comment on fabrique une matière qui ressemble à du cuir à partir d’ananas ? La réponse en images !

Les feuilles utilisées pour faire le Piñatex sont celles du plant d'ananas, sur lequel poussent les fruits ananas
Le Piñatex® est fabriqué en recyclant les feuilles du plant d’ananas, sur lequel poussent les fruits ananas. Chaque année dans le monde, les déchets agricoles liés à la production d’ananas sont estimés à 13 millions de tonnes.

 

Une fois les feuilles récoltées, elles sont rassemblées pour triage.
Une fois les feuilles récoltées, elles sont rassemblées pour triage – au lieu d’être jetées ou brûlées. La fabrication du Piñatex® crée est une nouvelle source de revenus pour les agriculteurs.

 

Les feuilles sont ensuite décortiquées pour en extraire la fibre.
Les feuilles sont ensuite décortiquées pour en extraire les fibres. Les résidus du décortiquage sont réutilisés en fertilisant naturel.

 

Les fibres de feuilles d’ananas sèchent avant d’être transformées. Il faut 480 feuilles d’ananas pour fabriquer 1 m2 de Piñatex®.

 

 

Dernière étape, les fibres sont transformées en Espagne pour leur donner cette texture si particulière.

            Dernière étape, les fibres sont transformées en Espagne pour leur donner cette texture si particulière.

 

Retrouvez tous nos produits en Piñatex® !