Publié le

Donner du sens depuis chez soi

Donner du sens depuis chez soi ou comment s'engager depuis son canapé

Si on ne peut pas sortir et s’impliquer dans diverses actions, ce n’est pas pour autant qu’on ne peut pas s’engager depuis chez soi. On a essayé de compiler nos meilleures ressources. Mais sans pression. Enregistrez cette page dans vos favoris pour y revenir plus tard, et faites ce qui est bon pour vous, sans jugement. Et si on a oublié une idée, partagez-nous la en commentaire, on la rajoutera !

Rester chez soi

Prendre du temps pour soi. Se cocooner. Faire ce qu’on aime. Ne rien faire du tout. Faire du yoga. Binge-watcher des séries.
Peu importe ce que vous faites, pourvu que vous restiez chez vous. Et si vous avez du temps en trop, profitez-en, sans vous juger 🙂

Le bon plan : de nombreuses personnes se mobilisent pour faire des cours de sport/yoga en ligne. On adore les Insta Live de @modoyogaparis (4 fois par jour!) et on ne peut que valider les méditations de @lilibarbery (tous les jours à 18h). Choisissez ce qui vous correspond (ou rien du tout), mais choisissez un.e professionnelle pour vous assurer de faire les bons mouvements.

Faire du bénévolat

De nombreuses associations ont besoin de vous, et pour la plupart vous pouvez remplir les missions sans mettre votre santé en danger !

  • Benevolat.fr : LA plateforme qui regroupe tous les sites sur lesquels s’engager.
  • En Première Ligne : pour aider celles et ceux qui sont en première ligne, en gardant un enfant ou en faisant les courses. L’inscription est simple et si vous habitez une ville pas si grande, votre aide peut être précieuse.
  • Vendredi : convaincre son entreprise de permettre le mécénat de compétences et aider les structures de l’économie sociale et solidaire (dont nous!)
  • Aider ses voisins avec Voisins Solidaires, ça peut être aussi simple que d’aller à la pharmacie ou à la boulangerie. Et qui sait quelle belle rencontre émergera de cette période.

Si vous êtes en bonne santé et que vous ne faites pas partie des personnes à risque, les agriculteurs français ont besoin de bras : 200 000 personnes, plus précisément, pour remplacer les saisonniers internationaux qui, cette saison, ne pourront pas passer la frontière. Inscrivez-vous sur la plateforme et rejoignez le mouvement #desbraspourtonassiette.

Main tendue (sans contact hein!)

S’évader

De nombreux films sont en libre accès alors on en profite pour ouvrir ses horizons. On a retenu ces pépites :

  • Chemins de travers, lauréat de la 3e édition du Greenpeace Film Festival. À voir librement jusqu’au 31 Mars ici.
  • Prendre racine, l’histoire émouvante de la lutte menée par Wangari Maathai pendant trente ans contre la déforestation, la pauvreté et l’oppression politique. Disponible dans de nombreuses langues.
  • En Quête de Sens, l’histoire de deux amis qui se retrouvent après 10 ans et que tout oppose. Pour comprendre et chercher des pistes de solutions, ils vont aller rencontrer ceux qui construisent le monde de demain. À voir en laissant son mail, et sur participation libre sur leur site ou sur…
  • Imago TV, LA plateforme vidéo gratuite de la transition. On y retrouve des documentaires, des séries, des podcasts et des courts. On peut s’intéresser à de multiples sujets : écologie et environnement, santé et alimentation, médias, alternatives concrètes, histoire, économie…
  • Sur le front avec Hugo Clément. Pour voir concrètement la fonte des glaciers et comment les océans sont malmenés par l’homme. Les replay sont disponibles jusqu’au 16 et 19 Avril.

Prendre soin des autres

Appeler sa grand-mère, son grand-père, ses tantes, ses oncles. Ses cousins au bout du monde ou en face de la rue. Prendre des nouvelles de ses proches pour rester proches malgré l’éloignement. On n’a jamais autant utilisé son téléphone, et ça fait du bien !

Le bon plan : la newsletter quotidienne gratuite anti-morosité “Un petit bol d’air” créée par Granny Geek pour tous les seniors confinés avec des visites virtuelles, des podcasts, des jeux et des lectures. On valide !

Prendre un bain de culture

Parmi le choix presque infini, on a tenté de faire une sélection podcasts et lectures.

Écouter des podcasts. Notre best of :
La Poudre : Lauren Bastide reçoit des femme inspirantes, artiste, activiste, politique pour une conversation intime et profonde.
Nouveau Modèle : Chloé Cohen discute avec celles qui font la mode éthique aujourd’hui. Elle y parle de mode, des droits humains, d’environnement, de féminisme, d’engagement et de responsabilité.
Génération XX : Siham Jibril donne la parole à aux femmes qui mettent leur énergie au service d’un projet – qu’il soit d’entreprise, associatif ou artistique – afin qu’elles partagent leur parcours, leurs réussites et leurs difficultés.
Vécus par Ticket for Change : les meilleurs conseils pour construire une carrière à impact de celles et ceux qui ont vécus succès & galères.
Change Ma Vie : Clotilde Dusoulier donne des outils pour notre esprit. Au fil des épisodes, elle parle de nos vies intérieures, du pouvoir stupéfiant de nos pensées, et de comment on fait pour se sentir vraiment bien. Indispensable.

Côté lectures, si vous êtes comme moi vous avez une pile de livres qui n’attend qu’à être lue. Sinon, le très à-propos Chez Soi de Mona Chollet, est disponible gratuitement en ligne.
Vous en voulez encore? Retrouvez nos livres féministes préférés ici, et plein de ebook gratuits ici !

Se former

On a trouvé plusieurs choses si vous voulez apprendre de nouvelles compétences – mais on n’oublie pas que ne rien faire est très bon pour la créativité. Le principal, c’est que vous alliez bien, donc faites ce qui est bon pour vous <3

On commence avec l’Université des Colibris, qui propose plus de 30 cours en ligne pour être accompagné.e.s gratuitement dans sa transition écologique. De l’alimentation saine et pas chère à la gouvernance partagée, en passant par le zéro déchet ou la réinvention de l’école – il y a forcément un sujet qui vous intéressera.

Envie d’apprendre de nouvelles compétences ou un nouveau métier ?OpenClassrooms présente plusieurs centaines de cours allant du design à la gestion de projet, mais aussi du développement et des parcours professionnalisants. Et pour les futur.e.s codeur.se.s, on adore The Hacking Project qui propose un parcours (intense!) en 12 semaines.
Bon à savoir : la prochaine sessions de The Hacking Project qui commence ce lundi 30 mars est gratuite le premier mois !

Et pour les Parisien.ne.s inscrit.e.s en Bibliothèques, la plateforme ToutApprendre propose un catalogue impressionnant de formations du code de la route à la nutrition, du développement en Python à Photoshop, du dessin à Excel. Mention spéciale pour les vidéos zéro déchet sur la fabrication de lingettes nettoyantes ou le baume à lèvres ! (dans la catégorie Loisirs Créatifs)
Bon à savoir : il faut être inscrit aux Bibliothèques de Paris pour avoir accès à la plateforme. Toutes les infos sont ici.

Soutenir les jeunes marques

  • Second Sew : des vêtements upcyclés pour les 0-4 ans parce que mode éthique et enfance n’ont jamais été aussi bien conjugués
  • Mon Jardin Chocolaté : en prévision de Pâques, notre voisine chocolatière a prévu un stock à la hauteur de la qualité de ses chocolats bio artisanaux.. Sauf qu’avec la fermeture de sa boutique, ce stock est pour l’instant inaccessible aux papilles voisines. Donc si vous combattez le virus avec du chocolat, n’hésitez pas à vous faire plaisir. Pssst en plus elle offre -10% avec le code JERESTECHEZMOI. On dit ça, on dit rien 😉
  • De notre côté chez WWoW, la livraison est offerte et vous avez -15% avec le code STAYHOME. Si vous préférez que le colis soit expédié à la fin du confinement, indiquez-le dans les notes de livraison 🙂

Bon à savoir : votre soutien est essentiel pour toutes les jeunes marques, qui n’ont pas les réserves de trésorerie des grands groupes. C’est l’occasion de vous faire plaisir et de revivre Noël à la fin du confinement en recevant tous les colis 🙂

Aider les associations

Les associations se mobilisent, n’hésitez pas à les soutenir si vous le pouvez. Toute contribution, aussi petite soit-elle, permet d’aider les personnes en première ligne à agir.

Bien évidemment le corps médical, à travers l’alliance « Tous unis contre le virus », mise en place par la Fondation de France, l’AP-HP et l’Institut Pasteur pour unir leurs forces contre le virus.

Mais on peut aussi offrir aux soignants et aux plus fragiles un panier solidaire ou un repas solidaire cuisiné par un chef engagé. Aussi, venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales avec la Fondation des Femmes. Car si en période de confinement il est déconseillé de sortir, il n’est pas interdit de fuir.

Vous habitez à Paris et vous devez absolument sortir ? N’hésitez pas à imprimer quelques flyers-affiches à distribuer aux sans abris de votre quartier pour les informer de la distribution de panier repas.

Prenez soin de vous, prenez soin des autres et nous ressortirons plus fort.e.s de cette drôle de période.

Laisser un commentaire