Publié le

Le commerce équitable en questions

IMG_0411+++.JPG

 

Cela fait longtemps que le commerce équitable, Fair Trade en anglais, est entré dans nos vies et les labels se multiplient pour garantir l’origine éthique de nos produits.

Mais de quoi s’agit-il vraiment?
Y a-t-il un véritable impact sur la vie des artisans producteurs?
Quels sont les labels et que valent-ils?

On a mené l’enquête et on vous révèle tout !

Fair Trade ou Commerce Équitable : de quoi s’agit-il ?

Trois grandes organisations du commerce équitable (FLO, WFTO, EFTA) se sont réunies en 2001 et ont défini ainsi le terme :

« Le Commerce Equitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète. Les organisations du Commerce Equitable (soutenues par les consommateurs) s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel. »

Il ressort de cette définition 3 points essentiels :

  1. Équilibre de la relation commerciale entre les partenaires : pas d’abus ou de contrat favorisant l’un des partenaires
  2. Accompagnement des organisations des producteurs/travailleurs engagés : on ne laisse personne à la dérive
  3. Information et Sensibilisation du public : pour développer le commerce il faut surtout que le public soit partie prenante

+ d’infos sur le site de la Plateforme pour le Commerce Équitable (PFCE)

Quel impact sur la vie des artisans producteurs ?

Si le commerce équitable est parfois critiqué de servir de « marketing de la pauvreté pour les riches », il n’en reste pas moins qu’il garantit certaines conditions de travail qui sont vitales.

Souvenez-vous de l’accident du Rana Plaza. Le 24 avril 2013 ce bâtiment où des milliers d’employés textiles travaillaient, s’est effondré car les normes de sécurité n’avaient pas été vérifiées. Un tel événement n’aurait pas pu se produire si les entreprises qui avaient leurs ateliers dans l’immeuble pratiquaient le commerce équitable car l’un des critères est d’assurer des conditions de travail saines et sécurisées.

Être producteur pour une organisation appliquant les principes du commerce équitable garantit des conditions de travail saines et un revenu correspondant à son travail. C’est un cadre qui permet à chaque producteur de se développer, aussi bien du point de vue économique que personnel.

Afficher l'image d'origine

Quels sont les principes du label World Fair Trade Organization (WFTO) ?

On fait un point sur WFTO car c’est le seul qui certifie les organisations et non les produits.
C’est donc le seul label pour l’artisanat non alimentaire.Pour qu’one organisation soit certifiée World Fair Trade Organization (WFTO) elle doit avoir mis en place et respecter les principes suivants :
  1. Créer des opportunités pour les producteurs qui sont désavantagés sur le plan économique
  2. Être Transparent et Responsable
  3. Appliquer les principes du commerce équitable : paiements avancés, compensation des annulations des commandes qui ne présentent pas de défaut, relations de longue durée, concurrence déloyale évitée, promotion de l’identité culturelle et respect des savoir-faire traditionnels.
  4. Paiement d’un prix juste.
  5. S’assurer qu’il n’y ait pas de travail des enfants ni de travail forcé.
  6. Engagement de non-discrimination, d’équité entre les genres, et d’empowerment économique des femmes et de liberté d’association
  7. Assurer de bonnes conditions de travail : environnement sain et sécurisé, heures et conditions de travail respectant les normes du pays, conditions de travail sécurisées pour les producteurs
  8. Renforcer les capacités des membres et/ou des employés
  9. Promotion du Commerce Équitable
  10. Respect de l’Environnement : sourcing durable, techniques de production, gestion des déchets, politiques d’achats, packaging et expéditions

 

Labels Equitable.png

Quels sont les autres labels ?

De nombreux labels certifient la production équitable des produits, principalement dans le domaine alimentaire.

En voici une petite sélection (cf. le document de la PFCE) :

Peut-on se fier aux labels ?

Oui et non.

OUI parce qu’ils certifient, dans une grande surface par exemple, que le produit que l’on s’apprête à consommer à été produit dans le respect des Hommes et de l’Environnement. Les labels ont cela de pratique qu’on les reconnait et qu’on peut les voir au milieu d’une masse de produits.

NON parce qu’ils sont payants, et que du coup certaines petites organisations qui appliquent leurs principes ne peuvent se permettre cette dépense. Si vous rencontrez donc un artisan qui fait lui-même ses produits, ou qui s’est organisé avec sa famille ou ses voisins pour la fabrication, n’hésitez pas : soutenez-le ! Vous lui éviterez en plus d’avoir à rémunérer des intermédiaires..

 

Afficher l'image d'origine

 

Cet article est bien évidemment incomplet et partisan, mais on vous laisse maître de vos décisions.

Souvenez-vous juste que tout achat est un vote : 

À quel projet donnerez-vous votre voix ?

 
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *