Publié le

Des amis pour la vie !

Régulièrement nous vous présentons les associations que nous aimons et soutenons. Aujourd’hui, on vous emmène au Cambodge à la rencontre de FRIENDS.

FRIENDS oeuvre pour protéger et construire un avenir aux enfants. Cette association croit à l’entraide et au travail comme moyen de développement des enfants. C’est de là que vient son nom d’ailleurs, qui signifie « ami » en khmer : Mith Smalanh.

Au Cambodge, il y a mille associations qui oeuvrent pour offrir un avenir aux survivants de la guerre. Mith Smalanh est pourtant d’un autre type. Du type des associations qui apprennent à pêcher plutôt que de donner à manger. Qui croit en la solidarité, le travail et l’amitié pour vaincre l’adversité. Surtout, qui place la protection de l’enfance au coeur de son action et dont tous les programmes découlent.

En discutant avec Kanha, en charge de la communication de l’ONG, j’ai réalisé à quel point la logique était implacable. « Comment faire pour construire l’avenir des enfants? » est la question qui prélude à toute action.

Les actions de FRIENDS sont réparties autour de plusieurs axes.

L’aide directe

Au travers de ses centres, et de réunions hebdomadaires dans les communautés, FRIENDS intervient directement auprès des familles les plus vulnérables en proposant des services de santé, d’éducation et de compétences de vie. C’est lors de ces réunions que les communautés découvrent l’action de l’ONG et commencent à construire leur avenir.

L’apprentissage

Au coeur de Phnom Penh, Mith Smalanh est le lieu où l’organisation forme les adolescents à un futur métier, que cela soit en restauration, en mécanique ou en coiffure. Les apprentis exercent ensuite directement dans l’un des restaurants de FRIENDS (reconnus pour l’excellence de leur cuisine et du service!) ou au Nail Bar pour les services de manucure. L’association met tout en place pour que les apprentis trouvent ensuite un travail, et garantit un taux de réussite à l’insertion professionnel de 100%.

Mais Mith Samlanh ce n’est pas que de l’apprentissage. Il y a aussi des activités sportives et culturelles, des consultations médicales sur place, des cours de soutien scolaire, des conseils avisés sur l’orientation, et un hébergement d’urgence temporaire si besoin. Pour être sûr que les apprentis ne manquent de rien, un car scolaire les dépose et les ramène le soir, et le repas de midi est offert (dans la cantine où commence l’apprentissage des cuisiniers!). L’association travaille aussi avec le gouvernement pour réduire leurs coûts de la scolarité pour les apprentis. L’objectif est que les adolescents aient toutes les clés en main pour construire leur avenir.

L’entreprise sociale

Pour s’assurer que les parents des enfants puissent subvenir à leurs besoins sans faire travailler leurs enfants, FRIENDS leur apprend à fabriquer des petits objets. En échange de ce travail, les mamans reçoivent un revenu digne et s’engagent à ce que leurs enfants aillent à l’école. C’est le compromis idéal : les femmes reprennent confiance en elles, apprennent de nouvelles compétences tout en assurant un avenir éducatif à leurs enfants. De plus, FRIENDS s’assure que l’environnement soit pris en compte : le recyclage et l’upcycling sont des éléments importants de la fabrication. Ces objets sont ceux que nous vous proposons pour aider l’association : des bagues en couverts recyclés et un porte-feuilles en papier recyclé.

Mith Samlanh oeuvre au Cambodge, et s’est déjà étendu au Laos, en Thaïlande et en Indonésie.L’association, qui aide chaque année plus de 30 000 jeunes et leurs familles, n’entend pas s’arrêter là et projette d’ouvrir son atelier de mécanique aux personnes étrangères du centre, ainsi qu’un salon de coiffure.

Elle travaille également en partenariat avec une cinquantaine associations dans le monde, ce qui permet de tripler l’impact. Chaque année ce sont près de 100.000 personnes qui bénéficient des services de l’Alliance ChildSafe.

Pour en savoir plus ou les soutenir directement, leur site ludique est très explicatif. Sinon, restez connectés, nous avons eu la chance de pouvoir visiter le centre d’apprentissage à Phnom Penh (fermé aux visiteurs pour protéger les enfants) et nous vous préparons une vidéo pour que vous voyiez l’action de l’association en images!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *